• Imprimer

Auteur Sujet: Une nouvelle ère  (Lu 2081 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Perdigan Foxglove

  • Administrateur
  • Membres suprêmes
  • **********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 11508
  • Popularité : +3/-0
    • Les Terres de Légendes
  • Classe RP: Magicienne
  • Race RP: Elfe-vampire
Une nouvelle ère
« le: 21 juin 2008 à 04:04 »
Ce matin-là, les rescapés du désastre qui avait frappé l'Empire d'Elindore se réveillèrent encore affolés par ce qu'il s'était passé la veille. Aucun d'entre-eux n'était rassuré. Et pourtant, après ce qu'ils venaient de vivre, il semblait que le destin était plein de surprises pour eux.

Alors qu'ils sortaient dans les rues, encore boulversés, ils furent accueillis par un soleil radieux et par les pépiements joyeux des oiseaux.

????? les pépiements joyeux des oiseaux ????? La veille, l'Empire d'Elindore tout entier semblait avoir été ravagé par un cataclysme sans nom, les animaux eux-mêmes semblaient avoir disparus, les ténèbres s'étaient abattues et plus que tout il y avait ces choses horribles qui les poursuivaient et à présent tout semblait idyllique, comme s'il ne s'était rien passé. C'était trop beau pour être vrai, beaucoup trop beau pour être vrai.....

Et pourtant.....

Les portes de la ville étaient grandes ouvertes, les soldats de faction montaient la garde avec nonchalence, pour ne pas dire avec désinvolture, sans crainte de ce qu'il pouvait surgir des marais. Les citoyens originels de la ville vaquaient tranquillement à leurs occupations, comme si de rien était. Mieux encore, beaucoup d'entre-eux avaient l'air..... euphoriques !!!!!

Le maire de la ville était sur la place, il parlait avec plusieurs personnes et ils avaient l'air de se congratuler chaleureusment. On pouvait es entendre dire de loin que "l'opération était une pleine réussite" et que "les tricheurs avaient été anéantis". Ils parlaient sans vraiment faire attention à ce qu'il se passait autour d'eux mais à part les moments où ils se réjouissaient haut et fort, ils étaient trop éloignés des rescapés pour que ceux-ci puissent entendre leur conversation intégralement.

Pour ceux qui avaient survécus hier, la situation était presque surréaliste.

Pour tous, sauf pour les Gardiennes du Phoenix qui contrairement à hier étaient parfaitement détendues.....
Les maîtres du monde ont toujours eu les dents longues.
Le temps n'a pas de sens.....
L'avenir est toujours incertain.
Pour faire parler Perdigan dans le RP : #00f5ff

NBO

Statut : opérationnel.

Perdigan Foxglove

  • Administrateur
  • Membres suprêmes
  • **********
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 11508
  • Popularité : +3/-0
    • Les Terres de Légendes
  • Classe RP: Magicienne
  • Race RP: Elfe-vampire
Re : Une nouvelle ère
« Réponse #1 le: 08 septembre 2008 à 05:00 »
Alors que les rescapés d'Elfham en étaient à se demander s'ils n'étaient pas en train de rêver, une silhouette encapuchonnée s'approcha d'eux à pas de loup.

- La situation a l'air surréaliste n'est-ce pas ?

La voix de l'homme fit sursauter les membres du groupe qui n'avaient pas entendu ce personnage s'approcher d'eux, occupés qu'ils étaient à observer les habitants d'Opaline vaquer à leurs occupations comme si le désastre de la veille n'avait jamais eu lieu.

C'était un humain, de grande taille et dont le visage était caché par sa capuche. Avant de poursuivre, l'homme ôta sa capuche et observa à son tour les alentours, le sourire aux lèvres. Il était jeune, beau, une silhouette androgyne, la peau laiteuse, de longs cheveux blonds entouraient son visage sans défaut. Ses yeux bleus brillaient sous le soleil retrouvé d'Opaline.


- Mon nom est Darius de Callista et je sais des choses, beaucoup de choses sur ce qui vient d'arriver, je sais qui, pourquoi et comment. Savez-vous ce que sont les Cytraves ? Non, non bien sur, je le vois sur vos visages. Laissez-moi vous raconter une histoire.....

Les membres du groupe étaient si interloqués qu'aucun n'arrivait à intervenir. De toute façon, l'homme n'avait pas l'intention de se laisser couper la parole et commença son histoire aussitôt.

- Il y a bien longtemps, ces terres étaient habitées par une race que mon Ordre connaît son le nom d'Cytraves. C'était des êtres humanoïdes de grande taille à l'apparence draconienne. Grande était leur puissance, aussi puissants au minimum que les dieux d'aujourd'hui et immortels ils étaient. Nulle arme, nulle magie ne semblait pouvoir les affecter. A cette époque, le monde était prospère et les Cytraves s'occupaient des besoins de tous. Un jour pourtant, tous les Cytraves disparurent et la grande cité de Cytraviane, la majestueuse ville flottante des Cytraves, disparut dans les flots. Après la disparition des Cytraves, les peuples de ce monde retournèrent rapidement à un état primitif et la sagesse des Cytraves fut oubliée. Pendant les millénaires qui suivirent, les races commencèrent peu à peu à se développer par elles-mêmes. Ce fut l'époque des grands voyageurs et des grandes découvertes. Petit à petit, de nouvelles civilisations apparurent, pour disparaître ensuite et laisser la place à d'autres et ainsi de suite jusqu'à aujourd'hui. Pendant tout ce temps, les puissances que nous appelons les dieux sont apparus et ont prit la place des Cytraves, sans toutefois marcher parmi les hommes, à l'exception de la courte période du Temps des Troubles.

L'histoire pourrait s'arrêter là mais il n'en est rien car je connais la raison du départ des Cytraves et les conséquences qui en découlent. Voici la suite.....

Alors qu'ils régnaient sans partage, les Cytraves comprirent que pour permettre aux races de ce monde de se développer par elles-mêmes, ils ne devaient pas intervenir et rester à l'écart, en observateurs. Dans un premier temps, tout se passa comme prévu mais vînt le jour où l'un de ces Cytraves, Aelec, décida de briser cette règle. Il choisit un peuple pour devenir son peuple élu et lui donna des armes magiques surpuissantes avec pour missions de conquérir toutes les autres races. Ce fut un carnage. Outré du comportement de leur pair, les autres Cytraves lui demandèrent courtoisement de cesser ses interférences mais le rebelle n'en avait cure. Il continua à armer ses champions qui de leur côté continuèrent à massacrer des innocents. En réponse à cette barbarie, une autre Cytrave du nom de Zoraangreal décida d'intervenir en faveur des opprimés, enfreignant lui aussi le traité des Cytraves mais pour la bonne cause. Elle arma à son tour les races pourchassées et leur permis de se défendre contre les envahisseurs.

Profondément choqués que leur demande officielle ait été si superbement ignorée, les Cytraves décidèrent de prendre des mesures drastiques à l'égard de Aelec, qui fut arrêté, jugé et condamné. Seul un Cytrave pouvant pour en éliminer un autre pour de bon et cela n'avait encore jamais été fait. Et aucun Cytrave n'était pressé de devenir le premier. Les Cytraves réunis en conseil décidèrent de confier cette mission à Zoraangreal. Après tout, elle-même avait enfreint les règles, même si c'était pour la bonne cause, alors autant la charger de cette tâche. Et c'est ainsi que Zoraangreal procéda à l'exécution d'Aelec, l'essence mystique qui coulait dans le corps de ce dernier et qui ne pouvait être détruite fut absorbée par la corne frontale de Zoraangreal pour être stockée dans une chambre mystique dans la grande cité de Cytraviane.

Cependant, avant son exécution, Aelec avait préparé sa revanche. Il fabriqua des dépôts d'essence nécrotique supposés exploser le moment venu et annihiler les races de ce monde. Les Cytraves apprirent trop tard le plan d'Aelec et ne savaient pas où trouver tous les dépôts. Certains furent découverts mais ils ne pouvaient être certains de les avoir tous.

Malgré cette menace latente, les Cytraves décidèrent de quitter ce monde afin de permettre aux races de ce monde de se développer par elles-mêmes. Tous à l'exception de Zoraangreal qui prit la décision de rester afin de s'assurer que le plan de revanche d'Aelec n'ait jamais lieu. Avant de partir cependant, les Cytraves lui firent à nouveau prêter serment de ne pas intervenir directement dans les affaires de ce monde. Ce qui voulait dire que les actions de Zoraangreal étaient plutôt limitées si le plan d'Aelec se mettait en branle.....

Peu de temps après, la grande cité de Cytraviane disparut dans les flots et les Cytraves quittèrent ce monde. Mon Ordre pense que les Cytraves se sont retirés sur un Plan qui porte le même nom que leur grande cité, Cytraviane. Ce qu'ils ont fait depuis, les mondes qu'ils ont visité depuis, nul ne le sait si ce n'est eux-mêmes. Zoraangreal quant à elle, la seule Cytrave à rester dans ce monde, ne fit plus parlé d'elle pendant plusieurs millénaires. Nous ignorons ce qu'elle a pu faire pendant tout ce temps bien que certaines indications tentent à prouver qu'elle aurait aidé les populations de ce monde indirectement, pour ne pas enfreindre la sacro-sainte règle de non-intervention directe édictée par ses pairs.

Il y a plusieurs siècles de cela, une superbe femme elfe fit son apparition et se présenta sous le nom de Zora Angreal. Il ne fut pas difficile pour mon groupe de faire le rapprochement avec la Cytrave Zoraangreal..... Elle devînt la femme de l'Empereur Darian IV d'Elindore et enfanta une fille, une fille qui allait avoir un rôle primordial à jouer dans le futur, une fille répondant au nom de Perdigan Foxglove.....

Perdigan était la solution de Zoraangreal au problème de la menace posée par Aelec. Aucun Cytrave ne pouvait intervenir directement, en tout cas aucun Cytrave ayant fait serment de non-ingérence dans les affaires des peuples de ce monde et aucun être de ce monde ne pouvait tenir tête à Aelec où à la menace que son plan présentait. Zoraangreal avait une idée précise en tête; le moment venu, Perdigan absorberait l'essence mystique des Cytraves contenue dans la Chambre Mystique. Elle seule pouvait le faire, aucun autre être ne pourrait supporter une telle déferlante d'énergie mystique mais Perdigan était la fille d'une Cytrave et elle, elle pourrait absorber l'énergie des Cytrave, devenant elle-même une Cytrave mais n'étant pas contrainte de ne pas intervenir dans ce monde.

C'était bien sur une entreprise risquée, Zoraangreal ne pouvait être certaine que sa fille réussirait à l'emporter, elle pouvait tout aussi bien être vaincue mais c'était le seul moyen de procurer à ce monde un moyen de le sauver sans rompre son serment. C'était d'autant plus difficile pour Zoraangreal qu'elle aimait sa fille et aurait préféré ne pas devoir lui imposer une telle épreuve mais c'était le seul moyen.

Devant une assistance médusée et incrédule à l'écoute de ces révélations, Darius se mit à parler de son Ordre.

- Vous devez sans doute vous demander comment je peux en savoir autant sur les Cytraves alors que personne n'en a jamais entendu parlé auparavant. Et bien j'appartiens à un Ordre, l'Ordre de la Lumière des Cytraves, un Ordre secret et discret. Nul n'a jamais parlé de nous auparavant, si ce n'est ceux qui étaient pressentis pour nous rejoindre. La fondatrice de notre Ordre, qui fut créé il y a de cela plus de mille ans, avait découvert d'anciennes reliques oubliées enfouies dans des ruines qu'il avait découvert. C'était une aventurière et c'est au cours d'un de ces raids dans d'anciennes ruines et d'anciens donjons qu'elle découvrit ces tablettes. Un érudit qui faisait partie de son groupe parvînt bien des années plus tard à les décrypter. Le groupe repartit alors à la recherche de nouvelles reliques similaires et trouvèrent également plusieurs artefacts. L'Ordre de la Lumière des Cytraves fut créé plusieurs années plus tard car Fay, tel était le nom de cette aventurière qui est également la fondatrice de notre Ordre, était désormais convaincue de l'existence des Cytraves. Pendant les siècles qui suivirent, les membres de l'Ordre parcoururent le monde à la recherche d'autres preuves de l'existence des Cytraves et purent ainsi savoir qui ils étaient, ce qu'ils avaient fait et pourquoi ils avaient disparus. Ils purent aussi comprendre la menace qui pesait sur ce monde et également deviner qui était réellement l'Impératrice Zora Angreal et ce qu'elle avaient l'intention de faire, ainsi que le destin qu'elle avait prévu pour Perdigan.

Darius de Callista marqua une pause pour laisser à ses auditeurs le temps nécessaire pour digérer ces informations avant de reprendre.

- Sans doute avez-vous des questions ? J'essayerai d'y répondre de mon mieux. Ensuite, nous devrons parler de l'avenir.

« Modifié: 15 septembre 2008 à 17:54 par Perdigan Foxglove »
Les maîtres du monde ont toujours eu les dents longues.
Le temps n'a pas de sens.....
L'avenir est toujours incertain.
Pour faire parler Perdigan dans le RP : #00f5ff

NBO

Statut : opérationnel.

Lara Deepdelver

  • Modérateur général
  • Membres suprêmes
  • ******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4234
  • Popularité : +2/-0
  • Sexe: Femme
Re : Une nouvelle ère
« Réponse #2 le: 17 septembre 2008 à 19:29 »
Lara avait entendu une partie de la conversation de Darius de Callista et s'était rapprochée du groupe. Quand celui-ci temina son récit, la halfling était comme ses soeurs dans un état d'excitation profonde et ne pu s'empêcher de faire une déclaration qui fut soutenue par les autres gardiennes du Phoenix.

- De grandes choses sont désormais possibles pour ce monde maintenant que notre souveraine est devenue si puissante ! Aucun royaume ne pourra nous résister ! Les dieux eux mêmes ne pourront s'opposer à nous ! Nous pouvons désormais conquérir ce monde et il connaîtra enfin la paix !

Cette déclaration allait à l'encontre même de la volonté des cytraves qui avaient justement décidé de ne plus intervenir sur ce monde et avaient puni Aelec pour ses interférences répétées mais les gardiennes du Phoenix étaient comme dans un état second, pleines d'une ferveur qui était à la fois évidente, boulversante, saisissante, surprenante et inquiétante.
Une petite taille n'est pas un défaut, après tout David a bien battu Goliath et mieux vaut être petite mais costaude qu'un géant aux pieds d'argile.

NBO

  • Imprimer